Recherche avancée ⇥

Pièce nº Rey17451203

Type Lettre
Identifiant Rey17451203
Date de composition 1745-12-03
Certitude sur la date haute
Date de réception /
Expéditeur Rey, Marc Michel
Destinataire anonyme
Lieu d'envoi Amsterdam
Lieu de réception /
Adresse /
Lieu de conservation Haarlem, Noord Hollands archief, KNIW
Cote inv. 32
Cote (copie) /
Imprimé /
Edition /
Autographe oui
Signature oui
Renvois /
Incipit Par ordre de Monsieur de Cheseaux de Lausanne
image
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et feuilleter les facsimilés

Amsterdam, le 3 décembre 1745

Monsieur1

Par ordre de Monsieur de Cheseaux de Lausanne2 j’ay l’honneur de vous envoyer cy joint

1 traité sur la comete 8°fig.3

Je vous prie, Monsieur, de vouloir bien m’en accuser la reception afin que je puisse assurer Mons. de Cheseaux que vous l’avez receu ;

Je saisi cette occasion, Monsieur, pour vous offrir mes services très humbles et vous assurer de l’estime et de la consideration avec laquelle j’ay l’honneur d’etre / Monsieur / votre très humble et très / obeissant serviteur

Marc Michel Rey

Libraire logé chez Mr Des Buis / vis-à-vis l’Ecole Illustre4

Amsterdam le 3e Xbre 1745

Notes

1 On ne connaît pas le destinataire de cette lettre.

2 Jean-Philippe Loys de Chezeaux (1718-1751), petits fils de Jean-Pierre de Crousaz, est un scientifique et philosophe suisse. Il est l’auteur des Essais de Physique (1743) qu’il aurait rédigés à dix-sept ans et qui ont reçu l’approbation de l’Académie des sciences. Il fut capable d’observer le passage d’une comète en 1743 à la vue simple, sans télescope. Il en décrivit le cours à partir du système de calcul de Newton, dont il montra ainsi la justesse et dont il améliora la précision. En 1748, il propose à l’Académie royale des Sciences une nouvelle théorie des comètes et fut reçu correspondant de cette Académie la même année. Il participe à l’instruction du Prince de Nassau. Il étudie également les textes sacrés et la théologie. Il est membre de l’Académie impériale de Saint-Petersbourg, de la Royal Society de Londres, des Académies royales de Stockholm et de Gottingën et président de la Société de Lausanne. Le Mercure de France de mars 1754 (p. 56-83) publie un éloge de Chézeaux qui retrace sa carrière et dresse le portrait de ce « philosophe chrétien ».

3 J.P. Loys de Chezeaux, Traité de la comète qui a paru en décembre 1743, et en janvier, février et mars 1744. Contenant outre les Observations de l’Auteur, celles qui ont été faites à Paris par M. Cassini et à Genève par M. Calandrini. On y a joint diverses observations et dissertations astronomiques, Lausanne et Genève, Marc-Michel Bousquet et Compagnie, 1744, 8°.

4 L’Ecole Illustre ou Athenaeum Illustre créé en 1631 se situe sur l’oudezijds voorburgwal, dans la chapelle du couvent de Sainte Agnès, dont les locaux avaient été sécularisés. Elle possédait une très belle bibliothèque et avait eu comme professeur Vossius.