Recherche avancée ⇥

Pièce nº Rey17480225

Type Lettre
Identifiant Rey17480225
Date de composition 1748-02-25
Certitude sur la date haute
Date de réception 1748-02-26
Expéditeur Luzac, Elie
Destinataire Rey, Marc Michel
Lieu d'envoi Leyde
Lieu de réception Amsterdam
Adresse oui
Lieu de conservation Amsterdam, UB, Bibliotheek der Vereeniging tot Bevordering van de Belangen des Boekhandels
Cote Bre 2-12
Cote (copie) /
Imprimé /
Edition /
Autographe oui
Signature oui
Renvois Rey17480228
Incipit J'approuve très fort votre arrangement pour l'Anti-Lucretius
image
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et feuilleter les facsimilés

Leÿden 25 Fevrier. 1748

Monsieur

J’approuve très fort votre arrangement pour l’Anti-Lucretius 1 ; la seule remarque que j’ÿ fait ce que n’aïant que 16 feuilles au lieu de 252, nous ne pourrons vendre l’exemplaire qu’à 16 st.3 tout au plusa là ou nous l’aurions pu vendre à 1. ce qui diffère sur la marge de f 6004 et ne fait qu’une 20e: de flor. de différence en impression. Si vous mettez les feuilles à 1 ¼ st., nous aurions pu mettre les autres à 1 st. ; et le produit sur la marge auroit été de f 750.– de plus. Car selon votre calcul

il ÿ auroit en papier f 420:—
Pour impression la feuille à f 16 " 256:—
Correction "  32:—
______
f 708:—

Ce qui ne diffère du mien que de f 8.–55: ce qu’on pourroit bien hazarder pour l’expectation de f 600 et supposons qu’il falloit donner 5 st. de plus par rame (ce que j’ai peine à croire en aïant acheté il ÿ a quelques semaines encore à f 2.–) la différence du papier seroit alors de f 40. et par là en tout de f 42 petite somme que nous pourions bien ajouter encore pour les f 600. que nous pourions par là en attendre de plus.

Il faut remarquer encore que l’impression en 12° est toujours plus difficile qu’en 8°6, et que j’aurai à cœur d’en faire une edition exacte et nette, plusieurs de mes amis s’étant offert d’en lire une revision après les epreuves ordinaires.

Mes Compositeurs demandent f 4 : 8 : – pour le 12° et mes imprimeurs f 1 :4 : – par Rame ce qui fait 7 : 47 et en tout f 11 : 12 : – ainsi qu’il me faudroit d’impression f 17 : 8 : – par feuille8. Je ne sai comment votre Imprimeur calcule et vous sert, mais vous savez que les impressions propres demandent bien quelque un mot manquant de plus, et la différence ne seroit pas considérable sur le tout, n’étant que d’une vingtaine de florins9;  cependant ce que  et par la d’une dizaine pour votre part. Cependant  je  nous pourrions bien nous accommoder sur cet article, puisque je suis fort porté à faciliter les choses. Voilà des petites reflexions auxquelles vous pouvez me repondre, après quoi il sera bon de conclure, et de mettre la main à l’ouvrage.

Comment va l’expédition des livres sur la France. Nous ne sommes pas à même ici de nous en informer ; et vous me ferez plaisir de m’en dire quelque chose. L’Homme Machine 10, graces aux belles dispositions du Sr. Bouiller 11, m’ont diablement occupé et pluché12. Vous avez mal fait, permettez-moi de vous le dire, d’avoir donné à ce théologien des informations contre Monsieur de la Mettrie, qui présentement médecin ordinaire de Sa Majesté prussienne 13, s’en mocque, mais qui auroit couru grand risque sans ma fermeté et sans ma prudence.

Je viendrai peut-être dans peu pour vous parler à Amsterdam sur autre chose ; ecrivez moi en attendant ce que vous avez resolu sur l’in 12°  que  dont vous m’avez parlé lorsque vous etiez ici ; et pour en revenir au Lucretius je vous dirai que puisque vous voulez bien vous charger du papier, je me chargerai de l’impression14 et autres fraix, comme vous me le marquez.

Je suis après offre de services

Monsieur, / Votre très humble et très obéïssant serviteur

Elias Luzac junior

P.S. Vous me ferrez plaisir de faire remettre les incluses à leur adresse.

Monsieur / Monsieur M. M. Reÿ / à / Amsterdam

Leyde le 25e fev. 1748 / Elie Luzac / receüe le 26e / Repu. le 28e

Notes sur le manuscrit

a Ajouté au-dessus de la ligne.

Notes

1 Melchior de Polignac, Anti-Lucretius, Sive De Deo et natura, Libri novem. Eminentissimi S.R.E. Cardinalis Melchioris de Polignac, (Lugduni Batavorum, Typis Eliae Luzac, Jun., 1748, 8°) et (Amstelædami, apud M.M. Rey, 1748, 8°), voir Rey17471220 et Rey17480207.

2 Voir Rey17480207 pour la proposition et les calculs de Luzac. La lettre de Rey proposant une composition en format in 12° en 16 feuilles est manquante.

3 St : stuiver. 1 florin correspond à environ 20 stuivers.

4 Le calcul est fait pour 3.000 exemplaires, le tirage réel sera de 3.300 exemplaires (voir Rey17481130).

5 Le calcul de Luzac s’élevait à f. 716.5 (Rey17480207)

6 Luzac proposait une édition au format in 8° dans la lettre du 7 février (Rey17480207).

7 Le calcul est fait pour 6 rames de papier de 500 feuilles nécessaire pour imprimer un cahier en 3000 exemplaires in 12° : 6 rames x 1 fl. 4 st. = 6 x 24 st. = 144 st. = 7 fl. 4 st.

8 Le tarif proposé par Rey est moins important : 16 florins pour un in-12, Luzac redoute alors une moindre qualité. Il comptait 14 florins par feuille pour un format in 8° dans la lettre du 7 février 1748.

9 La différence entre le prix proposé par Luzac (17 fl. 8 st.) et celui proposé par Rey (16 fl.) est de 1 fl. 8 st, soit pour 16 cahiers : 16 fl. 128 st. = 22 fl. 8 st.

10 Luzac avait fait la connaissance de La Mettrie à l’université de Leyde et avait accepté d’éditer L’Homme machine. Il fut attaqué par le consistoire de l’église wallone de Leyde en décembre 1747 (voir Rey17471220).

11 Voir Rey171471223. David Renaud Boullier (1699-1759), ministre de l’église wallonne d’Amsterdam jusqu’au 30 mars 1749. Luzac soupçonne Rey d’avoir révélé l’identité de l’auteur de L’Homme machineparu anonymement.

12 Plucher ou pelucher : se dit d'une étoffe rase qui, par usure, devient velue. [...] On écrit aussi Plucher, Académie,1935. Luzac signifie ici qu’il a été usé, épuisé par l’affaire de L’Homme machine

13 Après la publication de L’Homme machine, La Mettrie a été accueilli par Frédéric II de Prusse qui lui permit d’exercer comme médecin et lui obtint un poste à l’Académie de Berlin.

14 Comme l’indique Elie Luzac, ce fut certainement lui qui se chargea de l’impression puisque les ornements des pages 34, 189, 236 sont identiques à celui de la page 136 des Nouvelles découvertes faites avec le microscope par T. Needham, traduites de l'anglois. Avec un mémoire sur les polypes à bouquet et sur ceux en entonnoir, par A. Trembley imprimé in 12° à Leyde par Elie Luzac en 1747, voir Rey17470314.