Recherche avancée ⇥

Pièce nº Rey17480511

Type Lettre
Identifiant Rey17480511
Date de composition 1748-05-11
Certitude sur la date haute
Date de réception 1748-05-24
Expéditeur Luzac, Elie
Destinataire Rey, Marc Michel
Lieu d'envoi Leyde
Lieu de réception Amsterdam
Adresse oui
Lieu de conservation Amsterdam, UB, Bibliotheek der Vereeniging tot Bevordering van de Belangen des Boekhandels
Cote Bre 2-17
Cote (copie) /
Imprimé /
Edition /
Autographe oui
Signature oui
Renvois /
Incipit J'ai reçu en son tems votre agréable

Leipzick 11 maÿ 1748

Monsieur,

J’ai reçu en son tems votre agréable aussi bien que le ballot de livres, dont la facture a repondu à ce qui ÿ étoit contenu1. Je ferai tout ce que je puis pour les placer, et pour en debiter d’avantage, mais comme c’est la 1re fois que je me trouve ici, et que jusqu’à present je n’ai fait que rendre visite aux gens de lettres, peut-être mon desir de vous être utile n’aura pas tout le succes que vous pouriez   vous   en attendre. Cependant la semaine prochaine le negoce est dans le fort2, et c’est alors que je verrai. Je tacherai aussi de répondre aux autres articles de votre lettre. Je n’appréhende rien de l’impression de Breithoff 3. J’ai fait ce que j’ai pu pour en voir quelque chose mais sans fruit. Il ne se debite pas encore. La notre4 sera beaucoup plus belle. C’est dommage qu’elle ne soit pas achevée. On l’imprime aussi en Angleterre5. N’importe, il faut faire ce qu’on peut et se contenter de tout.

Je me mocque de la jalousie de mes confrères. Je cherche l’amitié de tout le monde, et vai toujours mon train. Voilà pour repondre à ce que vous avez la bonté de me marquer d’Arkstee et Merkus 6.

Deux mots raturés. Je vous salue Monsieur vous offre mes services à tous égards et suis / votre très humble serviteur

Elias Luzac junior

Monsieur / Monsieur M. M. Reÿ / Libraire / à Amsterdam

Sous Couvert

Leipzic le 11e may 1748 / Luzac / receüe le 24e.

Notes

1 Sur ce ballot de livres envoyé par Rey à Leipzig, voir la lettre de Luzac du 6 avril 1748 (Rey17480406).

2 Luzac fait allusion à la foire de Leipzig qui avait lieu deux fois dans l'année et durait une semaine: celle de Pâques – dont il est ici question – commençait la troisième semaine après Pâques ; celle de Saint-Michel, le premier dimanche après le 29 septembre. Voir A. H. Laeven, « The Frankfurt et Leipzig book fairs and the history of the Dutch book trade in the seventeenth and eighteenth centuries », in C. Berkvens-Stevelinck, H. Bots, P. G. Hoftijzer et O. S. Lankhorst (dir.), Le Magasin de l'univers. The Dutch Republic as the centre of the European book trade (Leiden, E.J. Brill, 1992, p.185-197, particulièrement p.186-187).

3 La première publication de l'ouvrage de Polignac, édité par Charles d’Orléans de Rothelin, dit l'abbé Rothelin, fut celle de Paris: Anti-Lucretius sive, de Deo et Natura. Libri novem. Eminentissimi S. R. E. Cardinalis Melchioris de Polignac opus posthumum. Illustrissimi Abbatis Caroli d'Orléans de Rothelin cura et studio editioni mandatum (Paris, Hippolyte-Louis et Jacques Guérin, 1747, 8°) ; d'autres éditions suivirent de près: celle de Londres (apud Johannem Nourse, 1748, 1751, 12°, 2 vol.), celle de Breithof (Lipsia, 1748, 12°), publiée sans nom d'imprimeur, et une autre affichant une adresse à Bruxelles, 1748, également sans nom d'imprimeur. Voir E. J. Ament, « The Anti-Lucretius of Cardinal Polignac », Transactions and Proceedings of the American Philological Association, 101 (1970), p.29-49, qui ne donne cependant aucune précision sur les différentes éditions.

4 Il s’agit toujours de l’édition de l’Anti-Lucretius , du cardinal de Polignac, que les deux libraires préparent conjointement. Anti-Lucretius, Sive De Deo et natura, Libri novem. Eminentissimi S.R.E. Cardinalis Melchioris de Polignac (Lugduni Batavorum, Typis Eliae Luzac, Jun., 1748 ; Amstelaedami, apud M.M. Rey, 1748, 8°).

5 Une édition de l Anti-Lucretius, parue à Londres chez Nourse en 1748 : Anti-Lucretius sive de deo et natura, libri novem opus posthumum; illustrissimi Abbatis Caroli d'Orleans de Rothelin cura et studio editioni mandatum (Londini, apud Johannem Nourse, 1748, 12°). La même année paraît une traduction en anglais de William Dobson, Specimen of a poem on God and nature translated from Card. Polignac's Anti-Lucretius: sive de deo et natura libri novem ad quintium». To which are added an account of the work, and proposals for printing a translation of the whole, with the Latin original in the opposite pages (London, Payne, 1748, 8°). La première traduction française est celle de Jean-Pierre de Bougainville (Paris, Desaint et Saillant, 1749, 8°).

6 La lettre de Rey est manquante. Johann Caspar Arkstee (1736-1782) et Henricus Merkus, imprimeurs à Amsterdam: ils devaient collaborer avec Rey dans l'impression de Chauffepié, Nouveau dictionnaire historique et critique, pour servir de supplement ou de continuation au dictionnaire historique et critique, de Mr. Pierre Bayle (Amsterdam, La Haye, 1750-1756, folio, 4 vol.).