Recherche avancée ⇥

Pièce nº Rey17510825

Type Lettre
Identifiant Rey17510825
Date de composition 1751-08-25
Certitude sur la date haute
Date de réception /
Expéditeur Luzac, Elie
Destinataire Rey, Marc Michel
Lieu d'envoi Leyde
Lieu de réception Amsterdam
Adresse /
Lieu de conservation Amsterdam, UB, Bibliotheek der Vereeniging tot Bevordering van de Belangen des Boekhandels
Cote Bre 2-40
Cote (copie) /
Imprimé /
Edition /
Autographe /
Signature oui
Renvois /
Incipit Hier nevens volgens ordre
image
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et feuilleter les facsimilés

Leyden 25 Aug. 1751

Myn Heer M. M. Reÿ

Hier nevens volgens ordre het onderstaande goed; iets wyders noodig hebbende gelieft te ordonneeren aan die met minzaame groetenisse en aanbieding zyner diensten isa

Myn Heer

UE. D. W. Deinaar.

Elias Luzac junior

Contant
13 pr12 Theorie des Sentimens 1 à 5 s. f. 3:–:–
100 Ecrits p[our] et C[ontre] 2 t. IX à 7 s. " 35 :—
13 pr 12 —— idem à 9 s. "   5:8: renvoyé
13 pr 12 Lettres contre le fanat[isme] 3 à 12 s. "   7:4:
_______
f. 50:12:–

Je vous ai dit, Monsieur, que le prix étoit à 6 dutes4 la feuille netto ainsi je ne me suis pas trompé. Si quelques personnes ont eu la Lettre contre le fanatisme c’est de la part de l’auteur, et cela ne peut aller qu’à 3 ou 4 exempl[aires]. J’en ai envoÿé hier à Mr. Merkus 5: et Mr. Chatelain 6 en a eu quelques-uns pour la foire de Francfort. Mais personne autre dans ce Paÿs. J’ajoute au pre- sent envoi

Contant
2 Blasius Carÿophilus De Vet[erum] Clyp[eis] 7 à s. 3 : 10:– f. 7:–

Vous me les renverrez par 1re occasion s’ils ne vous conviennent pas.

Leyden 25 Août 1751 / Luzac

Notes sur le manuscrit

a Le texte du reçu est imprimé. « Monsieur Reÿ, Ci-joint, suivant la commande, les marchandises ci-dessous ; s'il était besoin de quelque chose de plus, veuillez l'ordonner à celui qui, avec ses salutations bienveillantes et l'offre de ses services, est, Monsieur, De votre Excellence le dévoué Serviteur » (traduction de Catherine Secretan).

Notes

1 Ce titre fait penser à l’ouvrage de Levesque de Pouilly, Théorie des sentiments agréables, où, après avoir indiqué les règles que la nature suit dans la distribution du plaisir, on établit les principes de la théologie naturelle et ceux de la philosophie morale. D’abord publié sous forme de lettre dans un Recueil de divers écrits sur l'Amour et l'amitié édité par Thémiseul de Saint-Hyacinthe (Paris, Veuve Pissot, 1736, 12°). La première édition commerciale date de 1747 (Genève, Barrillot et fils, 12°). Une troisième et quatrième édition paraissent à Paris en 1748 et 1749 (David le jeune, 8°). Il est toutefois étonnant que cet ouvrage parisien soit proposé par Luzac à Rey. Une autre hypothèse serait alors que ce titre réfère à l’ouvrage de Luzac, Essai sur la liberté de produire ses sentiments pour y défendre la liberté d’opinion (Au Pays libre [Leyde], Pour le Bien Public, 1749). Le prix modique (5 stuivers) pourrait aller également dans ce sens.

2 Écrits pour et contre les Immunités prétendues par le Clergé de France (La Haye, 7 vol., 1751-1752, 8°) qui contient diverses « Lettres supprimées ». Voir Rey17510308, Rey17510430, Rey17510724, Rey17510806.

3 Lettre pastorale contre le fanatisme, adressée aux Mennonites de Frise, par M. Jean Stinstra, pasteur de l’Église Mennonite de Harligen, traduite en Hollandais (Leyde, Elie Luzac fils, 1752, 8°). voir Rey17510724: Luzac assurait à Rey qu’il recevait l’ouvrage en avant-première avec consigne de ne pas le diffuser.

4 8 dutes correspondent à 1 stuiver.

5 Hendrick Merkus (17..-177.), libraire à Amsterdam de 1740 à 1782 associé à son demi-frère Hans Kasper Arkstée (169.-177.). Il n’est pas cité comme destinataire de la Lettre contre le patriotisme dans la lettre du 24 juillet 1751.

6 Zacharias Chatelain (1690-1754), imprimeur-libraire à Amsterdam. Il était cité comme destinataire privilégié de la Lettre contre le patriotisme dans la lettre du 24 juillet 1751 (Rey17510724).

7 [Blasius Caryophilus], De Veterum clypeis Blasii Caryophili opusculum, in quo plura, quae ad graecam romanamque militiam pertinent, explicantur... (Leyde, Elie Luzac, 1751, 4°).