Recherche avancée ⇥

Pièce nº Rey17710210

Type Lettre
Identifiant Rey17710210
Date de composition 1771-02-10
Certitude sur la date haute
Date de réception /
Expéditeur Rey, Marc Michel
Destinataire Rousseau, Pierre
Lieu d'envoi Amsterdam
Lieu de réception Bouillon
Adresse oui
Lieu de conservation Liège, Bibliothèques de l'Université
Cote Fonds Weissenbruch, Farde 21.3
Cote (copie) /
Imprimé /
Edition /
Autographe oui
Signature oui
Renvois /
Incipit Depuis votre derniere, Monsieur, j'ay eu un rhume
image
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et feuilleter les facsimilés

Amsterdam, le 10 février 1771

Dépuis votre derniere, Monsieur, j’ay eu un rhume affreu a la suite du quel un nouvel accès de goute1 qui me dure encore, dans cet intervale Mr Panckoucke ma proposé de prendre 1,2, et meme 3 sixieme a l’Encyclopédie 2 je lay remercié, j’en aurois accepté une si j’avois eu quelque sureté, et je ne crois pas après 30 années de travail3 devoir m’exposer avec ma famille a des désagrements, j’ay toûjours eu pour maximes de n’entreprendre quece que je puis executer sans le secours de personne.

Mr Panckoucke m’ofre par la lettre du 2 courant4 si je veux prendre part aux Supplements 5, je lui mande que si vous voulés me saider 1/8me je l’accepte de bon cœur, mandés moi, Monsieur, a qui je dois en faire les fonds? a combien ils se monteront par 6 mois, afin que j’y satisfasse exactement sur quoi j’attends l’honneur de votre réponse. [2]

Mr Panckoucke demande que je me dise interessé à l’Encyclopédie, ce que je ne puis pas faire ny ayant aucune part.

On a souscrit dans ce pays pour les 3 premiers volumes de Discours 6 et le tome 1 des Planches et je suis d’avis qu’on s’y tienne en demandant du tems et réimprimer les 3 premiers volumes.

Vous me ferés plaisir, Monsieur, de donner exactement copie des avis que vous publierés afin que je les fasse insérer dans nos papier public.

Felice 7 et Gosse 8 en ont donnés des avertissements a qui sont plus qu’impertinent puis qu’ils taxent ceux qui réimpriment l’edition originale de basse jalousie et de mauvaise foy, je l’ai lu dans la Gazette françoise 9 d’ici, je suppose que vous vous l’aurés vu aussi.

Mr Panckoucke me paraît dessidé a faire une course chez vous, Mr Cramer à Geneve le feroit aussi je vous conseille puis que vous avés 1/6me 10 de l’accepter afin de vous bien entendre. [3]

Nous presentons nos civilités à Madame11, agreés les Monsieur et nous croyés bien veritablement / Monsieur / Votre très humble et très / obéissant serviteur

Rey

Le 10 fevrier 1771.

A Monsieur / Monsieur Rousseau / auteur de Journal Encyclo/pedique / à Bouillon / par Liege

Notes sur le manuscrit

a Ecrit au-dessus de la ligne.

Notes

1 Rey est atteint de crises de goutte, forme d’arthrite sévère, dont il se plaint très régulièrement auprès de ses correspondants depuis les années 1760, voir par exemple la lettre adressée à Jean Jacques Rousseau (Rey17620722), ou celle écrite à Du Peyrou (Rey17790424).

2 Sur ces propositions voir la lettre de Panckoucke à Rey du 26 octobre 1770 (Rey17701026).

3 Voir la lettre de Rey à Pierre Rousseau (Rey17701225) dans laquelle il fait mention déjà de ces trente années de travail. Dans cette lettre, il hésitait encore à répondre favorablement à Panckoucke.

4 Cette lettre est manquante.

5 Panckoucke mentionnait déjà le projet des Suppléments dans la lettre du 26 octobre 1770, sous la direction de Robinet (Rey17701026) à Bouillon. L’interdiction de la refonte de l’Encyclopédie et l’embastillement des premiers volumes de la réimpression l’empêchaient en effet d’imprimer les Suppléments à Paris, dont le projet est lancé depuis 1769.

6 Il s’agit des trois premiers volumes de la réimpression in-folio de l’Encyclopédie, embastillés au début de l’année 1770. Rey avait fait circulé les billets de souscription en Hollande (voir Rey17690831).

7 Fortunato Bartolomeo de Felice (1723-1789), éditeur suisse d’origine italienne, maître d’œuvre de l’Encyclopédie d’Yverdon (1770-1780). Voir Léonard Burnand, « Les coulisses de l'Encyclopédie d'Yverdon: l'éditeur Fortunato Bartolomeo De Felice et son réseau épistolaire », Revue Historique vaudoise, t.120, 2012, p.55-66. Du même auteur, le site internet documentaire www.unil.ch/defelice (en particulier l’édition de la Correspondance de Felice) ainsi que l’ouvrage dirigé par Jean-Daniel Candaux, Alain Cernuschi, Clorinda Donato et Jens Häseler, L’Encyclopédie d’Yverdon et sa résonance européenne : Contextes – contenus – continuités (Genève, Slatkine, 2005).

8 Pierre Gosse junior (1717-1794), libraire à la Haye. Rey avait écrit à Pierre Gosse pour s’étonner de sa participation à l’Encyclopédie d’Yverdon. Ce dernier lui a répondu dans une longue lettre (Rey17690503).

9 Il s’agit peut-être de l’avis publié par de Felice dans la Gazette de Berne, le 19 avril 1769, en réponse à une « annonce mensongère » de Panckoucke parue dans le même journal le 12 avril. Felice affirme que son édition ne comportera que 34 à 36 volumes de Discours et 6 volumes de Planches et ajoute : « ainsi quoique infiniment plus parfaite que celle de Paris, et ne lui cédant en rien dans l’Exécution Typographique, elle ne coûtera que la moitié du prix de cette dernière ». Sur la rivalité entre Panckoucke et Felice, dans laquelle interviennent également Pierre Gosse et Pierre Rousseau, voir Léonard Burnand, « La correspondance de F.-B. De Felice : une source pour l’étude des transferts culturels dans l’Europe des Lumières », RDE, 49, 2014, p. 116-119.

10 Pierre Rousseau détient 1/6e des parts de la réimpression de l’Enyclopédie(Rey17701026).

11 Madame Rousseau, c’est à dire Louise Frédérique Christiane Weissenbruch, épouse de Pierre Rousseau.