Recherche avancée ⇥

Pièce nº Rey17710721d

Type Famille
Identifiant Rey17710721d
Date de composition 1771-07-21
Certitude sur la date haute
Date de réception /
Expéditeur /
Destinataire /
Lieu d'envoi Amsterdam
Lieu de réception /
Adresse /
Lieu de conservation Liège, Bibliothèques de l'Université
Cote Fonds Weissenbruch, Farde 41.1
Cote (copie) /
Imprimé Certificat de mariage de Charles de Weissenbruch et de Jeanne Marguerite Rey
Edition /
Autographe /
Signature /
Renvois /
Incipit /
image
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et feuilleter les facsimilés

Auguste Charles Guillaume Weissen bu bruch1 et Jeanne Marguerite Rey2.

Ayant eu leurs annonces par trois dimanches de suite sans aucune opposition, ont été mariez en l’Eglise Walonne3 d’Amsterdam, le 21 du mois de Juillet l’an 1771

Fait par les conducteurs de l’Eglise du dit lieu, le 28 du mois de decembre l’an 1771.

Au nom de tous,

M. François.

L’un des pasteurs

Notes

1 Né à Sarrebruck en 1744, Charles Auguste Weissenbruch est le fils du premier conseiller du prince Guillaume-Henri de Nassau-Sarrebruck. En 1768, il fonde avec Pierre Rousseau qui a épousé sa sœur Louise-Frédérique (1736-1806) Weissenbruch en 1755 (Farde 1-15), la Société typographique de Bouillon dont il sera le directeur des Journaux. Il en devient le directeur à la mort de Pierre Rousseau en 1785 et jusqu’en 1793. Il s’installe à Bruxelles en 1795 où il exerce son métier d’imprimeur-libraire avec son fils Louis (1772-1851). Il meurt en 1826.

2 Jeanne Marguerite Rey est née en juin 1749.

3 L’église wallonne est une église protestante. La Confession de foi des églises wallonnes, d’obédience calviniste, a été rédigée en 1561 et le premier synode évangélique wallon s’est tenu en avril 1563. Dès la fin du XVIe siècle, de nombreux Protestants des Pays-Bas méridoniaux fuient vers la Hollande où ils créent des paroisses séparées. Après la Révocation de l’édit de Nantes, le nombre d’églises wallonnes, dont la langue est le français, augmente encore en Hollande.